La configuration conjointe des processus de médiation en classe de L2

Authors

  • Evelyne Berger
  • Simona Pekarek Doehler

Keywords:

Mediation

Abstract

Partant du constat que l’interaction sociale se fonde sur la réciprocité et l’adaptation mutuelle des interlocuteurs, nous portons ici un éclairage sur la configuration conjointe des processus de médiation lors de négociations de problèmes linguistiques en classe. Notre objectif est de démontrer comment, au fil même de leur interaction, enseignant-e et élèves créent in situ et conjointement les conditions pour une médiation finement adaptée aux compétences et aux préoccupations des élèves. A cette fin, nous examinons le rapport entre la sollicitation de l’élève et l’aide fournie par l’enseignant. L’analyse des conduites verbales et non-verbales (regards, gestes) des participants révèle la manière dont les processus de médiation répondent moment-par-moment aux préoccupations cognitives de l’élève émergeant spontanément dans le cours de l’échange. Nous illustrerons d’abord les techniques de sollicitation mises en opération par les élèves. Nous discuterons ensuite de cas où l’élève et l’enseignant-e ne s’orientent pas de manière convergente vers un problème linguistique, ce qui a pour conséquence que l’élève ne prête aucune attention à l’élément ciblé par la correction/réparation de l’enseignant-e. Nous conclurons en argumentant en faveur d’une notion de médiation qui rende compte de la nature coconstruite des conditions sociocognitives de l’apprentissage.

Published

2020-12-30

How to Cite

Berger, E., & Pekarek Doehler, S. (2020). La configuration conjointe des processus de médiation en classe de L2. Babylonia Journal of Language Education, 3(1). Retrieved from https://babylonia.online/index.php/babylonia/article/view/32

Issue

Section

Articles

Similar Articles

You may also start an advanced similarity search for this article.